Home

Les critiques de Funji63

Commentaires

(A propos de CB1, le 02/02/2020)
Une série très diverse, avec quelques films bien barrés. Mérite le détour pour l'originalité de sa programmation.

(A propos de AGR4, le 02/02/2020)
Très bonne séance, rien à jeter. Décidément cette rétrospective sur les mondes paysans est magnifique

(A propos de A3, le 06/02/2020)
Séance un peu décevante compte tenu de la moyenne des notes : le retour d'un aventurier est trop naïf pour être convaincant.

(A propos de I1, le 05/02/2020)
Excellente séance, la i que j'ai préférée.

(A propos de I3, le 02/02/2020)
Mitigé, on reste sur notre faim avec plusieurs films.

(A propos de AGR3, le 05/02/2020)
Le moins convaincant des 4 "Agri" mais pas une mauvaise séance pour autant.

(A propos de F3, le 09/02/2020)
Bonne série : les 4 films ont tous un intérêt

(A propos de AGR2, le 02/02/2020)
Très bonne série, à recommander chaudement

(A propos de AGR1, le 02/02/2020)
Bonne séance, comme tous les "Agri"


Coups de cœur

(A propos de I7, le 01/02/2020)
Tienminutengesprek, drôle parce qu'il accentue la réalité de ce que pensent certains parents d'élèves comme la réaction que peuvent en avoir certains profs

(A propos de AGR3, le 05/02/2020)
Sois heureuse ma poule, drôle bien que vraiment court

(A propos de AGR1, le 02/02/2020)
Je nourris, je meurs : dur mais bien tourné, avec beaucoup de pudeur

(A propos de POL2, le 04/02/2020)
Larp est sympa

(A propos de I1, le 05/02/2020)
Matriochkas, d'une grande justesse et d'une grande pudeur. Mon vote au prix du public est pour lui.

(A propos de F3, le 09/02/2020)
Mémorable, pudique et touchant, d'une grande justesse

(A propos de I10, le 01/02/2020)
The Present, rageant.

(A propos de A3, le 06/02/2020)
"Le franc" est burlesque mais un peu longuet

(A propos de CB1, le 02/02/2020)
Juliet, drôle et grinçant

(A propos de I3, le 02/02/2020)
Invisivel heroi, touchant.

(A propos de AGR2, le 02/02/2020)
L'homme qui plantait des arbres où le talent de Frédéric Back allie la poésie de Giono et la voix parfaite pour ce récit de Philippe Noiret

(A propos de AGR4, le 02/02/2020)
Les vaches n'auront plus de nom, plus long que la moyenne mais à la fois drôle et touchant. Une pépite.